AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mon histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Mon histoire   Sam 5 Juil - 15:51

Le titre initial est: "le mystere d'Ocaryne"
C'est un Rp que j'ai commencé dans mon ancien clan.
Je le délocalise ici ^^

Bonne lecture à vous cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 5 Juil - 15:53

Chapitre 1 (ma vie est follement intéressante, ça mérite quelques chapitres quand même!)



" La jeune felys espèrait son prince charmant dans la tour d'ivoire où le méchant roi troll Tartarus et sa sorciere de femme l'avait enfermée pour de nombreuses années afin qu'elle ne puisse pas accomplir sa destinée...

Un jour, son amie d'enfance,Galaté, revint sur les terres du roi Tartarus.
A l'époque où elle avait quitté ces terres, un bon roi règnait et le peuple était prospère. C'est pourquoi elle fut très étonnée lorsqu'elle arriva et elle se mit à la recherche de son amie la félys.

Sa vieille nourrice lui apprit le sort tragique de son amie.
Elle décida aussitôt de réunir tous ses amis d'antant. Mais elle se heurta à une difficulté: tous étaient partis vers d'autres contrées plus favorables.

L'aventure s'annonça difficile...

C'est alors qu'un beau jour, Galaté vit un élégant jeune guerrier, bien bâti, qui semblait courageux et plein de bonnes intentions.
Cet elfe là n'était pas n'importe qui! C'était le prince du royaume d'Uxor, la plus puissante cité de cette époque!
D'apres la rumeur, il venait pour délivrer une jeune princesse. Galaté comprit immédiatement que l'on parlait de son amie enfermée dans le donjon et elle alla à la recontre du prince...

Pendant ce temps, la princesse félys rêvait toujours à son prince charmant...

Galaté et le beau prince avaient tout organisé pour la libération de la princesse.
Et par une belle matinée du mois de Furtï, les troupes du princes furent lancées, le méchant roi et la vilaine sorcière exécutés, le pays libéré!

Mais le plus important: le prince avait fait la rencontre de la jolie félys et ils s'étaient plû tout de suite.

Lorsque le peuple se fut remis de la période où règnait l'ancien despot, le mariage fut annoncé. Les deux jeunes gens unifièrent leurs royaumes et le peuple n'eut plus à craindre la misère pour bien longtemps! Galaté avait repris son tour du monde à la recherche d'aventures, les nouveaux roi et reine vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...

FIN "




La belle dame referma le livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 5 Juil - 15:56

Une petite félys assise aux pieds de la belle dame, avait écouté l’histoire très attentivement. A la fin elle ne dit mot et paraissait énormément surprise.

« Maman, qu’est ce que cette histoire ? Tu ne m’en raconte pas des comme ça d’habitude ! Qui l’as écrite ? Ça n’était sûrement pas un bon écrivain !

- C’était ton oncle Gladius. Il se prenait pour un grand artiste, mais je vois que tu partages le même avis que moi !

- C’est pas difficile… même moi du haut de mes 50cm je peux écrire mieux que lui ! »


Elles rirent de bon cœur. La petite felyssette demanda la permission d’aller jouer dehors puis sortit.



Le temps était radieux, comme toujours au Royaume Divin. Celui-ci semblait ne pas avoir de limites, il s’étirait à l’infini. Les oiseaux arboraient leurs plus belles couleurs et tournoyaient au dessus de la grande cascade qui déversait dans un fracas assourdissant, le fluide nécessaire à toute vie. Les arbres étaient lourds de fruits juteux. Les pierres colorées scintillaient sous la lumière de l’Astre. Au centre de ce royaume s’épanouissait le Chêne de la Vie, celui sans lequel un tel royaume ne puisse exister, il permettait de préserver l’équilibre entre les forces de la nature et des divinités.





La petite félys était habituée à ce paysage toutefois elle s’accordait toujours un petit moment, perchée sur un arbre, pour admirer la contrée et regarder les dieux qui se promenaient.

Ce jour là elle vit Maet, la déesse de la justice (celle qu’elle aimait le plus). Elle était accompagnée d’un enfant dont le visage était caché sous une cape noire. Tous les deux marchaient précipitamment. La petite curieuse s’étonna de ce comportement, elle désirait en savoir plus mais sa mère lui avait répété plusieurs fois qu’il n’était pas bon de se mêler des affaires des dieux et plus sage d’attendre que la réponse vienne d’elle-même. Elle se résigna et alla rejoindre ses camarades de jeux.

Le soir, elle raconta l’aventure à sa mère tout en insistant sur le fait qu’elle avait suivit ses conseils. Celle-ci avait l’air septique quand sa fille lui narra l’histoire. Elles se couchèrent en se disant que la lumière du lendemain les éclairerait davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 5 Juil - 15:59

chapitre2





Un pale rais de lumière s’était posé sur la joue de la petite félys, la tirant lentement du sommeil, de sa douce chaleur. A peine réveillée, elle se préparait déjà à sortir et à se percher sur son arbre. Ce qu’elle avait vu la veille n’avait pas quitté son esprit.

Longtemps elle attendit avant que quelque chose ne se produise. Elle fut sur le point d’abandonner quand elle le vit.

Dans le jardin où s’entraînaient de jeunes futurs guerriers elle remarqua un petit nouveau. Grâce à sa vue perçante elle put l'observer en détail. Elle le trouva tout de suite exceptionnellement beau ! Les traits délicats et fins de son visage contrastaient avec la puissance de ses coups, ses longs cheveux noirs renvoyaient des éclats couleur feu, ses yeux cachaient un petit quelque chose que la petite félys n’aurait su exprimer. Il n’était pas comme ses camarades avec leur air robuste et presque sans âme. Non, lui paraissait fragile et fort à la fois. On aurait même pu dire qu’il avait une part de féminité en lui.

La félyssette tomba sous le charme de cet elfe, il lui semblait qu’il était de la race des dieux. Il lui fallait à tout prix le rencontrer !

Lorsque le groupe d’apprentis guerriers eut fini son entraînement, elle se lança et partit à sa rencontre…

Il était là, juste devant elle, de dos. Elle perdit un peu de sa hardiesse habituelle mais sa curiosité fut plus forte.

« Heu… »

L’elfe s’était retourné vivement, regardant la petite félys qui était debout devant lui. Elle se sentait un peu bête de se tenir là sans rien dire.
Apres un temps qui lui apparu infiniment long, elle tendit son bras et dit :

« B… Bonjour ! Je … Je m’appelle Ocaryne. »

L’elfe lui serra la main, « elle est bègue ? » se dit il.

« Je suis heureuse de te rencontrer Ocaryne, mon nom est Astria. Tu veux un peu de gâteau ? »

« Heureuse ? Se prendrait il pour une fille ? » Se demanda la felys.

« Heu… Tu es une fille ?

-Oui ça ne se voit pas ? Ah oui ce sont mes habits qui te font penser ça !

-oh ! je suis désolée de t’avoir prise pour un garçon ! en plus je commençait à me faire des idées… »

L’elfe se mit à rire. Son visage s’illumina comme si un rire ne l’avait pas traversé depuis des mois. Ocaryne rougit et rit aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 5 Juil - 16:00

ras le bol des chapitres :p

Les deux fillettes apprirent à se connaître et leur amitié grandissait en meme temps qu’elles. Elles se disaient tout… enfin, surtout Ocaryne ! Car Astria préférait rester silencieuse sur son passé. L’elfe lui avait expliqué qu’il fallait garder secrète son identité. La félys ne trahit jamais ce secret et s’amusait à regarder les autres fillettes tomber sous le charme d’Astria.

Elles suivirent chacune un enseignement différent. Astria continuait le combat tandis qu’Ocaryne étudiait une masse incalculable de livres sur la magie blanche pour devenir prêtresse. Son rêve !

Mais ce rêve avait un prix.

Ocaryne du faire une retraite de quelques années, isolée, loin du bruit, loin le sa famille, loin de son amie. La séparation se fit en silence. Elles ne s’étaient pas dit « au revoir » de peur de voir la réalité en face, il fallait que ce soit comme si elles allaient se revoir le lendemain. Un « au revoir » aurait été comme un point à la fin de la longue phrase de leur amitié ce qui aurait permis à la solitude d’écrire des mots de souffrance.

Les années passèrent lentement, trop lentement…

Les deux jeunes filles s’étaient plongées dans leurs études corps et âmes, oubliant le reste.

Chacune évolua différemment.

Ocaryne s’assagit, devint plus mature mais avait comme un vide dans son cœur.

« Astria, où es tu en ce moment ? Penses tu encore à moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 5 Juil - 16:03

Le soleil était haut dans le ciel. Une forme longiligne vêtue de blanc s’avançait sur les terres merveilleuses du royaume des dieux. Un vieil homme la salua et retourna à son travail de la terre.
La silhouette blanche entra dans une grande bâtisse. Sur son passage on lui adressa un sourire de respect et on l’accompagna dans une salle.

Cette pièce était immense, baignée dans une lumière intense, pleine de verdure d’où s’élevaient les chants de quelques oiseaux multicolores.
Au centre de la piece, une unique table en cristal entourée de fauteuils.

Une femme qui respirait la sagesse et la bonté mais aussi imposait le respect, siégeait à cette table. Avec un sourire elle s’adressa à la jeune fille en blanc :

« Bienvenue à toi Ocaryne ! Je suis heureuse de te revoir après ces années pendant lesquelles tu nous as quittés pour suivre un enseignement de soigneuse dans la cité d’Isgath. Tes professeurs m’ont raconté le plus grand bien sur toi, ton assiduité dans l’apprentissage et tes capacités. Je suis fière de toi et ta famille aussi ! D’ailleurs ils t’attendent tous pour fêter ton retour. Mélibé, que tu as croisé sur le chemin, a répandu la nouvelle aussitôt dans toute la région ! Je ne te retiens pas plus longtemps, tu dois être fatiguée par ton voyage. Cependant il faudra que tu reviennes me voir dès demain. »

La féline remercia la déesse et lui promit de revenir.

Dehors, une foule de personnes qu’elle adorait s’était réunie. Dans les acclamations, les embrassades, les questions récurrentes sur son périple, les cadeaux qui s’amoncelaient dans ses bras, Ocaryne riait de bon cœur tout en pleurant de joie ! Comme ils lui avaient manqué !

Une personne n’était pas là. Cette personne était celle qu’elle désirait voir le plus…



Durant la soirée, lors de la petite fete, son regard cherchait désespérément un signe montrant que son amie était là.
Rien.
La joie n’était pas à son comble et c’est ainsi que la féline partit se coucher avec une peine au cœur.


.....
.....
Le lendemain elle se réveilla très tôt et couru voir Maet. La déesse devait savoir quelque chose ! Elle la trouva sous un arbre, un livre à la main et sans lever son regard elle dit :

«Ton amie te manque n’est ce pas ?

- Où est elle ? Cela fait si longtemps que je ne l’ai pas vu, que je n’ai aucune nouvelles d’elle ! Ô grande déesse, je t’en prie ! Dis moi où est Astria !

- Ocaryne, ton amie ne vit plus sur ces terres désormais. Je l’ai envoyée dans un monde très différent du notre où il existe des notions que personne ici ne connaît.

- Je veux la rejoindre !

- Soit patiente jeune felys ! Tu auras l’occasion de rejoindre ton amie lors de la mission que je te confie sur les terres où se trouve Astria. »


Un immense sourire illumina le visage de la féline. Sous le coup de l’émotion elle prit la déesse dans ses bras.

« Merci Maet ! Merci infiniment ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Sam 5 Juil - 16:04

dédicace au dada

Le grand jour était arrivé, elle avait embrassé tous ceux qu’elle aimait et la sacoche pleine de filtres magiques, la féline était prête à partir !
Maet lui donna quelques recommandations sur sa mission. Un dernier regard sur le paysage enchanteur qu’elle connaissait si bien et elle fut transportée dans une lumière bleutée.
Le visage de Maet, le visage de sa mere, le visage de son amie… Tout tournait si fort, si vite ! Une ronde diabolique à en donner la nausée. Bleu. Noir. Vide…


Une odeur… inconnue.
Ses yeux s’ouvrirent sur un monde totalement différent de celui qu’elle venait de quitter. De la boue, partout de la boue et de la poussière. Des villageois à la mine renfrognée, pas un regard pour l’arrivante.
Ocaryne décela dans les airs un parfum malsain. Elle chercha en vain quelque chose qui aurait pu ressembler à un sourire, un rayon de lumière, de la couleur au moins !

Quel était ce pays étrange et triste ?

Elle se releva, épousseta sa cape puis se dirigea vers une créature à la stature immense et aux poil hirsute. Aucune peur dans le regard de la féline, juste de la curiosité.
« Bonjour mon cher, je suis à la recherche d’un gîte pour la nuit et… »

Zut! encore dans le noir…
Son premier contact avec la violence. Un peu rude...


A son réveil, elle se retrouva dans un lit modeste, ses blessures pansées, une odeur de soupe un peu trop épicée flottait dans les airs. Un centaure à l’allure joyeuse s’approcha d’elle, et lui tendit un bol. Elle le prit et goûta… Elle ne s’était pas trompée c’était trop épicé ! Elle fini tout de même et en redemanda une autre part.
Rassasiée, elle commença à parler à son ôte. Il se nommait Bartiméus d’Uruk, mais il préférait qu’on l’appelle Barti. Il conseilla à la prêtresse de se méfier des trolls à l’avenir. Non pas qu’ils sont tous des méchants mais ils réfléchissent plus avec leur massue qu’avec leur cerveau. Il lui donna beaucoup de conseils pour pouvoir survivre en ces terres surtout en ces temps de troubles… Il lui raconta qu’il n’y avait pas si longtemps, les terres argentées portaient mieux leur nom. L’ambiance était toujours à la fête, tout le monde se connaissait. C’était la belle époque… Elle lui fit remarquer qu’il parlait comme un vieil homme. Il rie aux éclats et lui promit de lui montrer un véritable vieillard.
Toute la nuit ils parlèrent, rirent comme deux amis qui s’étaient retrouvés.

Son premier contact avec la joie depuis bien des années !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Ocaryne
Admin
avatar

Messages : 169
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 109

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 3 Aoû - 2:45

"Barti je vais me balader un petit peu, ne m'attend pas pour le déjeuner!"

Sa besace à l'épaule, les cheveux noués rapidement où se reflètaient les premiers rayons du soleil, la féline observa le ciel pour s'assurer de la météo. Beau temps avec une légère brise. Elle se mit en marche.

Toute la nuit elle avait eu envie de marcher... Un besoin pressant de fouler le sol, avancer vers un but, voire... vers rien! Dès que la journée avait débuté, elle avait sauté hors du lit et s'était préparée.
Ses pas la menèrent sur un chemin escarpé, puis dans une foret et enfin aux abords d'une ville. Elle fit une pause pour observer le paysage.
Toutes sortes de personnes croisaient son chemin, des orcs qui admiraient leurs massues, un groupe de fillettes glousseuses, des mages à l'allure repectable, de fringants jeunes rodeurs et des moins jeunes... Elle s'amusa à les comprarer, à rire de leurs coquetteries trop marquées.
Son petit jeu terminé, elle entreprit de faire une petite sieste sous un arbre...

"Bonjour jeune félys, puis je m'asseoir?"
Sans ouvrir les yeux, la chatoune lui fit signe de son accord puis se rendormit...

à son réveil, la personne n'était plus là mais elle découvrit un morceau de papier sous sa besace. Elle le déplia et le lut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theleme.taguilde.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La citadelle de Thélème :: Maison d'Oro et d'Oca-
Sauter vers: